Mot du maire

Maire

Chères Arveyraises, chers Arveyrais,

 Il y a un an, la France enregistrait son premier cas de COVID-19.

Depuis, notre actualité est toujours perturbée par cette pandémie et par les contraintes qu’il en découle, contraintes imposées à chacun d’entre nous.

En fait, quasiment tout est régi par ce fléau planétaire, aucun pays voisin n’y a échappé. En Aquitaine, comme dans le reste de la France, après avoir manqué de masques ou de gel antivirus, aujourd’hui, les vaccins en nombre font défaut.

La mise en œuvre des consignes gouvernementales et préfectorales, le respect des obligations sanitaires réduisent nos libertés, nos activités mais restent indispensables pour lutter contre le virus incriminé et pour nous protéger collectivement.

Il y a un an, vous avez choisi de reconduire majoritairement mon équipe à la gouvernance de notre commune. Tous les élus sont attachés au respect de votre choix.

Par ailleurs, qu’ils relèvent du service administratif, scolaire ou technique, les agents communaux s’efforcent de servir au mieux leurs engagements. Je veux ici remercier chacune et chacun des élus et des employés pour leur assiduité clairement affichée.

Comme vous pouvez le constater, notre mandat a démarré sous le signe de l’action et du dynamisme. Nous sommes en accord avec nos engagements d’aller de l’avant dans le souci constant de servir, de développer le bien-vivre ensemble et de mettre en avant les projets et les initiatives cultivés en amont.

C’est d’ailleurs dans ce sens que l’on peut voir se finaliser les travaux du giratoire marquant une nette amélioration de l’image d’entrée du Bourg mais surtout, favorisant une sécurité accrue du carrefour. La deuxième étape de la convention d’aménagement signée avec le Département est consacrée à l’artère centrale, depuis la pharmacie jusqu’à l’église. L’effacement des réseaux vient de commencer. A terme, plus de câbles aériens, plus de poteaux et une rue de l’Eglise rénovée avec des trottoirs améliorés et des emplacements de stationnement matérialisés sans équivoque. Pour aller vers une qualité de vie maximisée, s’en suivront la rue des écoles, les abords du collège, la Départementale, la place de la mairie et les bâtiments qui la bordent. Dès cette année, le début de l’opération trottoir annoncée fait l’objet d’une étude de faisabilité.

Nombre de voiries sont aussi à reconditionner, les écoles méritent une pensée profonde de rénovation, la mise aux normes obligatoire des bâtiments publics… je vous l’accorde, la to-do-list, est longue. Les tâches à réaliser sont indépendantes les unes des autres mais concernent toutes la vie quotidienne et devront être hiérarchisées pour atteindre un objectif unique : le bien-vivre à Arveyres.

Lors de la réunion plénière du conseil municipal en date du 22 février, c’est avec plaisir que j’ai présenté à tous les élus notre nouvelle Directrice Générale des Services, Madame Corinne Mercier, qui officie en lieu et place de Madame Evelyne Bytnar nous ayant quitté par voie de mutation. Du sang neuf au sein de l’administratif permettra, j’en suis certain, de valoriser tout le personnel et d’optimiser notre budget contraint mais réaliste.

L’équipe que j’ai l’honneur de conduire aura toujours à l’esprit le meilleur avenir possible pour chaque administré avec toujours en ligne de mire l’intérêt général, cœur de nos actions.

En comptant sur l’efficacité de la vaccination à grande échelle, j’espère pouvoir vous retrouver très bientôt dans des conditions sereines et agréables.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Soyons vigilants et prudents, c’est ainsi que nous éviterons le danger.

Sincèrement vôtre,

Bernard GUILHEM,
Le Maire