Le Haras des Faunes

Le Haras des Faunes - Alain CHOPARD

Originaire des Vosges et fils d’agriculteur de bovins, Alain CHOPARD a toujours baigné dans ce domaine. L’ancien vendeur de matériel agricole, passionné par les chevaux, arrive à Arveyres il y a une vingtaine d’années pour s'occuper d’un élevage.

Mais rapidement, il décide de s'installer à son compte et reprend, en 2001, une ancienne ferme bovine de 28 hectares, à l’abandon et en friche mais composée de terres grasses.

L’une des priorités d’Alain CHOPARD était de rester près de Bordeaux, et être accessible pour ses clients. Le climat de la région arveyraise a également été déterminant lorsqu’il a décidé de s’installer à Arveyres puisqu’un élevage de course a besoin d’un climat tempéré et adapté.

Arveyres - Alain Chopard 3
Alain Chopard

L’arveyrais d’adoption crée alors entièrement le Haras des Faunes qu’il agrandit peu à peu en réhabilitant les terres des alentours. Il construit ainsi 4 bâtiments de ses propres mains, des infrastructures pour son élevage et l’entrainement, une immense écurie (plus de 100 boxes), des équipements ainsi qu’une piste, tous conçus de façon fonctionnelle et mécanique.

Son élevage compte aujourd’hui entre 180 et 320 chevaux, le pic de l’année étant au mois de mai, si l’on prend en compte l’élevage, l’entrainement des chevaux de courses et la reproduction. Si une grande partie de l’élevage lui appartient, le tiers restant appartient à divers propriétaires qui lui confient leurs chevaux. Les poulains restent en moyenne 18 mois au haras avant d’être vendus lors des ventes aux enchères de Deauville et de La Teste, ou alors ils sont dressés pour être montés et faire leur première course à l’âge de 2 ans.

Le Haras des Faunes est aujourd’hui composé de 100 boxes et 100 poulinières répartis sur 110 hectares. Il emploie une dizaine de personnes travaillant sur place et propose toutes les prestations d'élevage, et notamment le poulinage. Aujourd’hui, le Haras des Faunes figure dans le top 10 national au classement des éleveurs de chevaux de course. Ce résultat a d’autant plus de valeur qu’Alain CHOPARD est le seul français à se hisser à ce niveau, les autres élevages du classement appartiennent principalement à des propriétaires étrangers qui font élever en France.

Contact