L’Eglise Notre-Dame

L’Eglise primitive d’Arveyres, Saint Pierre de Vaux, fut donnée en 1170 aux Templiers avec la Seigneurie d’Arveyres.

Edifice roman tombant en ruine, il fut détruit lors de la Révolution Française.
Cet ancien bâtiment semblait présenter des dispositions irrégulières et des signes menaçants d’une chute éventuelle.

Elle fut remplacée par l’Eglise Notre-Dame en 1842.

Divers projets de reconstruction furent proposés par des ingénieurs qui seront successivement rejetés. Sur l’avis du conseil des bâtiments civils, l’autorité locale dut s’adresser à un architecte de Bordeaux.

Et c’est en 1836 que furent dessinés les premiers plans pour la réédification de cette église. La démolition de l’ancienne maison de Dieu commença le 15 septembre 1837 et, le 29 octobre de la même année, eut lieu la cérémonie de la première pierre. Sous d’énormes blocs fut placée une boite en plomb renfermant diverses inscriptions commémoratives.

D’inspiration classique, la position assez remarquable de ce monument, en favorise la perspective.

Construite sur un tertre, l’église domine presque entièrement la commune et la vallée de la Dordogne. De même, cette situation permet d’apprécier le monument des communes limitrophes ainsi que de Libourne.

Eglise 6